People
Musique
Sport
Cinema
Science
Histoire
Politique
Justice
Religion
Télévision
Littérature
Mode
Logo de Monsieur Biographie
Le moteur de recherche en biographie
Cherchez la biographie d'une célébrité
OK
Chaque jour un anniversaire !
BADIAN KOUYATé Seydou

Biographie de
Seydou BADIAN KOUYATé

Nom : BADIAN KOUYATÉ
Prénom : Seydou
Age : --
Sexe : Homme
Nationalité : --
Type : --
Thème : --
Naissance : --
Mort : --
Statut : Homme vivant
Seydou Badian Kouyaté est un écrivain et homme politique malien né à Bamako en 1928.

Après des études de médecine à l’université de Montpellier en France, il rentre au Mali. Proche du premier président Modibo Keïta, il écrit les paroles de l’hymne national, Pour l'Afrique et pour toi, Mali. Il est nommé ministre de la Coordination économique et financière et du Plan le 17 septembre 1962. Lors du coup d’État de Moussa Traoré en 1968, il est déporté à Kidal puis s’exile à Dakar au Sénégal.

Militant de la première heure de l’Union soudanaise-Rassemblement démocratique africain, il en avait été exclu en 1998 pour s’être opposé à une partie de la direction qui prônait la non-reconnaissance des institutions lors des élections contestées.

Écrivain reconnu internationalement, il publie avant l’indépendance du Mali, en 1957, son premier roman intitulé Sous l’orage.Apres il sort le roman les dirigeants face à leurs peuples Deux autres romans seront publiés ensuite, Le Sang des masques en 1976 et Noces sacrées en 1977.

En octobre 2007, Seydou Badian Kouyaté publie un roman intitulé La Saison des pièges.

----------
Œuvres
----------

* 1957 : Sous l’orage
* 1965 : Les Dirigeants africains face à leurs peuples, Grand prix littéraire d'Afrique noire
* 1976 : Le Sang des masques
* 1977 : Noces sacrées
* 2007 : La Saison des pièges, Nouvelles Éditions ivoiriennes et Présence africaine

Source : fr.wikipedia.org/.../org/wiki/Seydou_Badian_Kouyat%C3%A9
fin de la biographie de Seydou BADIAN KOUYATé

Rejoignez-nous sur Facebook :

Chaque jour l'anniversaire d'une célébrité.
web design : Nathalie Millasseau
2014 © Fabien Branchut